surveillance medicale renforcee - Formation Médecine du Travail

Cette technicienne doit bénéficier d'une surveillance médicale renforcée en raison des risques biologiques (arrêté du 04/05/94,?) et des ... Pas de grossesse en cours. ..... Travaux exposant aux vibrations de basses et moyennes fréquences, ...

ads

un extrait du document



SURVEILLANCE MEDICALE RENFORCEE
Dr Catherine VIVES
Strasbourg
1. CAS CLINIQUES 1.1 TECHNICIENNE DE LABORATOIRE DE L'IGBMC 1.1.1 Poste de travail : Technicienne de laboratoire dans un laboratoire de recherche de l'Institut
de génétique et de biologie moléculaire de Strasbourg (IGBMC).
Thème de recherche : physiopathologie de certaines myopathies.
Descriptif des travaux : étude d'un modèle de souris et identification de
loci liés à certaines myopathies.
Techniques employées : techniques de biologie moléculaires : méthodes
d'extraction d'ADN, d'amplification PCR (polymerase chain reaction),
clonages, et de cultures cellulaires. Utilisation quotidienne de centrifugeuses, d'autoclaves, de microscope
optique et parfois électronique, hottes à flux laminaire.
Manipulation au quotidien de souris transgéniques avec gestion de
l'animalerie et génotypages : animaux sains et transgéniques. Manipulation
de bactéries non pathogènes pour l'homme (E.Coli).
Manipulation de produits d'origine humaine : sang, fibroblastes ou
lymphoblastes, tissus.
Pour les techniques employées exposition quotidienne à certains produits
chimiques : certains solvants : chloroforme, méthanol, éthanol,
mercaptoéthanol, formamide, formaldéhyde ; phénol, bromure d'éthidium
(BET), acrylamide liquide et bis-acrylamide, DMSO, acides acétique et
chlorydrique.
Exposition très rare à certaines sources non scellées (pour le marquage de
l'ADN) comme le p32 ou s35. (méthodes de moins en moins utilisées). Equipement de protection collective : hotte ventilée avec écran de
protection. 2 pour 30 personnes. Surtout utilisée lors des manipulations
avec solvants. Armoire à solvants. Rythme de travail soutenu, 8 personnes
au laboratoires pour 6 places, disponibilité de la hotte réduite en
conséquence.
Equipement de protection individuelle : gants en vinyl, blouse et lunettes
de protection. Pipettes à main. Manipulation en position assise sauf quand
travail sous hottes. Port d'un dosifilm en cas de manipulation de sources. Pas de notion d'accident du travail dans les 12 derniers mois ni
auparavant.
Exposition professionnelle : Risques biologiques :
Matériel biologique d'origine humaine (peu de traçabilité), d'origine
murine.
Risques chimiques :
Multiexposition. Produits divers dont certains cancérogènes, mutagènes ou
toxiques pour la reproduction (cf tableau 1).
Risque de contact cutané, d'inhalation (poudres), de projections oculaires. Tableau 1 : toxicité des produits chimiques utilisés. |Produit |N° CAS |Catégorie/Etiquetag|N° MP |
| | |e | |
|Acide acétique |64-19-7 |R10-C ;35 | |
|Acide |7647-01-0|T ;R23-C ;35 | |
|chlorhydrique | | | |
|Acrylamide |79-06-1 |Cancér.catég 2 ; | |
| | |Muta.Cat 2 ; R46 | |
| | |T ;R24 /25-48 /23/2| |
| | |4/25 | |
|Bromure |1239-45-8|Muta.Cat.3; R68 T+;| |
|d'éthidium(BET) | |R26 Xn; R22 | |
|Chloroforme |67-66-3 |Xn ;R22-48/20/22 |12 ; 84 |
| | |Xi ;R38 | |
| | |Cancér.catég3 ;R40 | |
|Ethanol |64-17-5 |F ;R11 |84 |
|Formaldéhyde |50-0-0 |Cancér.catég.3 ;R40|43 |
| | | | |
| | |T ;R23/24/25 | |
|Formamide |75-12-7 |Repr.Cat.2 ; R60 | |
| | |R61 | |
| | |T | |
|2-Mercaptoéthanol|60-24-2 | |84 |
|Méthanol |67-56-1 |T ;R23/24/25-39/23/|84 |
| | |24/25-F ;11 | |
|Phénol |108-95-2 |T ;R24/25 C ;R34 | |
|Sulfate de |77-78-1 |Cancér. | |
|diméthyle (DMS) | |catég.2 ;R45 | |
| | |Mutag.categ.3 ;R40 | |
| | |T+ ;R26-T ;R25 | |
| | |C ;R35-R43 | |
Risques liés aux rayonnements ionisants
Sources s35 et p32 très peu utilisés (environ 2 fois par an) Risques TMS
Contraintes au niveau des poignets, des mains liées à utilisation de
pipettes à main.Contraintes au niveau des épaules et des cervicales liées à
la posture debout devant la sorbonne.
1.1.2 Surveillance médicale Cette technicienne doit bénéficier d'une surveillance médicale renforcée en
raison des risques biologiques (arrêté du 04/05/94,...) et des risques
chimiques (décret du 23/12/03 sur les agents chimiques dangereux, décret du
01/02/01 sur les CMR, arrêté du 11/07/77 :SMS phénols et naphtols...), et
dans une moindre mesure des risques liés aux rayonnements ionisants (décret
du 31/03/03). a. Examen clinique : Interrogatoire : pas de notion d'AT dans les 12 derniers mois, pas de
plainte particulière. Antécédents : sans particularités
Pas d'antécédent particulier et notamment pas d'allergie ou d'asthme. Pas
de grossesse en cours. 2 Enfants nés en 89 et 94. Pas d'antécédents
familiaux particuliers. Vaccinations : à jour
Dernier rappel DTP :21/03/00
Dernier rappel hépatite B : 20/06/97
Typhim :03/12/02
BCG : 23/11/70 IDR pos 05/11/83 Examen : sans particularité.
Bon état général, poids : 59kg, T :1.73m IMC :19.7. 42 ans
Cutané : nombreux naevus, suivi tous les 2 ans par un dermatologue. Pas de
signe d'eczéma ou de dermite.
Auscultation cardiaque : bruits du c?ur réguliers, circulation périphérique
sp.
Auscultation pulmonaire : libre, symétrique, pas de notion d'asthme.
ORL : sp, pas de rhinite, pas d'inflammation.
Appareil hématopoiétique : pas de ganglions.
Digestif : pas d'hépatosplénomégalie, abdomen souple, pas de troubles du
transit.
Gynécologique : sp
Urinaire :
Neuropsychique : pas de vertiges, pas de troubles de la mémoire
Locomoteur : pas de signes de TMS : pas de tendinite, pas de douleur au
niveau doigts, poignets, épaules.
Thyroïde :sp b. Examens complémentaires : Ergovision : déficit AV en vision de loin au niveau ?il droit (4/10).
Test bandelette urinaire : normal. Biologie :
NFS plaquettes ( exposition solvants, radiations ionisantes) : sp
Gamma GT, transaminases (exposition solvants, phénols,RI) :sp
Créatinine (RI, phénols) :sp
Ac antiHBs :pos Relevés dosimétriques des 12 derniers mois : < 0.20 mSv/mois.
c. Conseils Consultation ophtalmologique pour baisse AV ( utilisation microscope).
Utilisation plus systématique de la hotte. Déclarer rapidement toute
grossesse. 1.1.3 Etude détaillée du poste de travail Une étude du poste avec vérification des différents produits, des
procédures de travail, des mesures de protection collective et individuelle
ainsi que de l'environnement du laboratoire est nécessaire pour apporter
un complément d'information.
2.2 PREPARATRICE EN CHIMIE Femme de 40 ans, préparatrice en chimie à la Faculté de pharmacie, enceinte
de 6 semaines. 2.2.1 Poste de travail 1) Préparation des solutions, des tampons... selon un protocole bien
défini en respectant les règles d'hygiène et de sécurité.
2) Rédaction sur ordinateur des étiquettes de sécurité.
Recherches des fiches hygiène et sécurité sur le site Chemical,
CNRS....
pour la totalité des produits utilisés par les T.P.
3) Mise en place et rangement des différents matériels et vaisselle de
TP.
4) Nettoyage de la vaisselle des TP et des différentes salles de
préparations, ainsi qu l'entretien des balances de précision.
5) Suivi de l'approvisionnement des salles. tout autre problème.
6) Organisation, des rangements, de toutes les salles de travaux
pratiques (sauf quelques armoires et placards) salles de préparations,
armoires extérieures, de toutes les armoires à solvant, du bunker,
ainsi que de la cave.
7) Nettoyage de toutes les paillasses ainsi que le matériel dans la salle
d'instrumentation.Inventaire et vérification de la vaisselle, du
matériel des TP.
8) Relevé de tous les consommables.
9) Relevé des produits chimiques dans le bunker à solvants
10) Relevé de tous les déchets chimiques afin de procéder à leur
élimination par une
société spécialisée (poids total pour l'année 2005 25 colis 203
Kg).
11) Vidanges de tous les bidons de solvant dans la cuve à solvant. (une
moyenne de 5O L à 100 L selon les périodes).
12) Travaux de manutention des produits à l'aide de chariots. Risque chimique et CMR : Manipulation d'environ 140 produits chimiques différents dont solvants,
reprotoxiques de toute catégorie et mutagènes avec parfois utilisation de
hottes mais pas de façon systématique car manque dans certaines salles de
TP et protection individuelle : gants, blouses et parfois masque.
Manipulation dans des locaux destinés aux solvants : vidange de bidons ...
2.2.2. Surveillance médicale Surveillance médicale renforcée du fait de son état en vertu de l'article
R.241-50 du code du travail et du fait de l'utilisation de produits
chimiques et CMR en vertu des décrets pris en application de article L.231-
2 : décret du 23/12/03, décret du 01/02/01. Produits interdits par la réglementation :
Travaux interdits aux femmes enceintes, dans le cadre CMR :
. Benzène (art 18 du décret 86-269 du 13.2.86 concernant la protection
des travailleurs exposés au benzène, publié au JO du 27 février 1986)
. Arsenic (circ. du 02.05.85 du Ministère du Travail concernant les
missions du mé
ads