amdec - ENSAM stage help

Analyse des défaillances : on obtient alors une liste des défaillances, de leurs causes et de leurs effets que l'on réunit sur une grille AMDEC adaptée. Cotation  ...

ads

un extrait du document



Sommaire Avant propos ---------------------------------------------------------------
-------------- 1
Remerciements -------------------------------------------------------------
------------- 2
Introduction -------------------------------------------------------------
---------------- 3
Chapitre I : Historique et présentation de l'OCP --------------------------
--------- 4
I- Présentation du groupe OCP ------------------------------------------
------ 5
II- Présentation de l'usine COZ ----------------------------------------
-------- 8
Chapitre II : Généralités sur l'AMDEC -------------------------------------
-------- 12
II-1- Qu'est ce que l'AMDEC ? ------------------------------------
------13
II-2- Types d'AMDEC ----------------------------------------------
------14
II-3- Principe de l'AMDEC ----------------------------------------
------14
Chapitre III: Défaillances des systèmes -----------------------------------
----------15
III-1- Défaillance -----------------------------------------------
------------16
III-2- Classification des défaillances ---------------------------
---------18
III-3- Causes et effets -----------------------------------------
------------19 III-4- Classification des causes de défaillances ----------------
------20
III-5- Classification des effets de défaillances ---------------
--------21
III-6- Criticité des défaillances ---------------------------------
----------22 Chapitre IV : Etude de cas -----------------------------------------------
-------------27 IV-1- Définition du système -------------------------------------
--------28 IV-2- Définition des objectifs -----------------------------------
---------28 IV-3- Décomposition fonctionnelle --------------------------------
------30 VI-4- Analyse des défaillances -----------------------------------
-------34
Chapitre V : Calcul et dimensionnement ------------------------------------
--------52
V-1- Calcul du poids de la virole ----------------------------------
-------53
V-2- Calcul du fléchissement de la virole -------------------------
-----54
V-3- Etude des contacts bandages-galets ---------------------------
-----57 V-4- Dimensionnement des ressorts -------------------------------
-----60 Conclusion -----------------------------------------------------------------
--------------65
Bibliographie --------------------------------------------------------------
---------------66
Avant propos
Pour mieux s'adapter avec le milieu industriel, l'Ecole
Nationale Supérieure d'Arts et Métiers organise des stages à la fin de
chaque année pour permettre l'application et l'amélioration des
connaissances acquises pendant la durée de formation à l'ENSAM. Ce rapport contient quelques applications industrielles
(AMDEC : Analyse des modes de défaillances et de leurs effets et leurs
criticités; planification; dimensionnement des ressorts;...) sur le système
de rotation de la vérole du four sécheur à l'OCP. Remerciements
Nous profitons de cette occasion pour présenter nos Sincères gratitudes
à Monsieur le Président Directeur Général de l'OCP et Monsieur CHANANI
ingénieur chef de service maintenance mécanique, pour nous avoir accepter
d'effectuer ce stage au sein de cette entreprise.
Nous tenons à remercier également Messieurs KHISSI, ATIQY,
FATIH, chefs d'atelier mécanique, pour l'aide précieux qu'ils nous ont
accordé.
Nous présentons notre reconnaissance à Messieurs ACHAR,
ZENANE, LAMNAOUER qui ont aidé de prés la réalisation de ce travail.
Vers la fin, nous tenons aussi à envoyer nos vifs remerciements à
Monsieur le Directeur de l'ENSAM, et à tout le corps professoraux pour
l'intention qu'ils portent à tous les élèves ingénieurs et la
participation à la formation.
Introduction La maintenance de l'équipement industriel est l'un des éléments clés
permettant à un processus de fabrication de fonctionner parfaitement.
Les impératifs de productivité, le développement des techniques de
production vers une plus grande maîtrise de la régulation et de la
commande à augmenter son intérêt d'atteindre les objectifs de la
maintenance telles que : disponibilité, économie, qualité ...
Dans ce contexte, qui est celui de l'amélioration des méthodes de
maintenance, nous avons réalisé ce projet au sein de l'OCP.
Le présent travail est fait en plusieurs étapes, la première est consacrée
à la collecte des données concernant les modes de défaillances de la tête
motrice, en se basant sur l'historique et en discutant avec les chefs
d'ateliers.
La seconde étape consiste à faire l'analyse des défaillances par la méthode
AMDEC et faire une proposition d'un plan d'action. Puis on a passé à
l'étape de calcul et dimensionnement.
chapitre I historique & présentation I) PRESENTATION DU GROUPE O.C.P :
I-1) Historique du phosphate :
Certains continents actuels étaient recouverts par les mers
partiellement ou totalement au cours des siècles, par ailleurs, le
phosphate provient de la décomposition des immenses cimetières de
poisson, il est constitué de plusieurs éléments dont le calcium, le
fluor, l'uranium et le phosphate.
I-2) Evolution historique :
En 1912 et plus exactement dans la région d'Ouled Abdoun se
situant à 120 km de l'océan atlantique que les recherches ont été
concluantes.
Par ailleurs, il a fallait attendre la fin de la guerre mondiale
en 1912 pour que se soit une étude sérieuse des gisements en vue de
leur exploitation.
Le groupe fut crée par le Dahir de 27/01/1920. cet organisme
statique a le monopole de la recherche de l'exploitation et de la
commercialisation, l'exploitation effective du phosphate fut une
entreprise à partir de février 1921 dans la région de Oued Zem, le
01/03/1921 fut ouverte la recette de Boujniba, le premier train de
phosphate descend vers Casa le 30/06/1921.
On signale ici que les principaux gisements du phosphate dans
le monde se situent en Afrique, citant par exemple le Maroc, Algérie,
Tunisie, et Togo. En Amérique, en particulier USA, en Asie tel que la
Russie, ainsi au Moyen Orient, comme la Jordanie.
Comme il est mentionné, le Maroc reste à la tête des pays
producteurs et exportateurs du phosphate et d'acide.
Les gisements marocains sont de type sédimentaires multicouches
et se présentent sous forme de couches quasi-horizontales de
phosphate, séparées par des intercalaires stériles ou peu phosphatée
selon l'importance de ses recouvrements, le minerai est exploité soit
à ciel ouvert quand il est faible soit par voie souterraine.
I-3) Activités minières de l'entreprise : Après l'exploitation du phosphate, il doit être passé par un
nombre d'opérations afin d'éliminer les impuretés.
Il passe premièrement par le criblage, le lavage, puis il subit
l'opération de séchage afin de diminuer le maximum possible son
humidité, et finalement par l'opération de l'enrichissement à sec.
N'oublions pas la calcination utilisée dans quelques usines, pour
éliminer le gaz carbonique CO2 . Pour la commercialisation, des ventes en Europe de l'Est et en
Inde ont encouragé le Maroc pour augmenter le rendement puisqu'il est
devenu le premier exportateur.
L'O.C.P dispose de plusieurs zones d'exploitation à savoir la
zone de Khouribga, la zone de Boucraa et la zone de Gantour, ainsi
quatre ports d'exportation, citant le port de Casa, Jorf lasfar,
Laayone et Safi.
Une grande partie de la production phosphatée dans les usines
chimiques de Safi et Jorf lasfar, est soit sous forme d'acide
phosphorique soit sous forme d'engrais pour le développement des
végétaux, des allumettes, des médicaments...
I-4) Organigramme du groupe O.C.P:
II) PRESENTATION DE L'USINE COZ :
II-1) Historique et activités :
Cette usine contient quatre fours dont trois toujours en
fonctionnement et un est désactivé, il a été crée en 1982 dans le but
de diminuer l'humidité du phosphate de 15% à 2.5 %. L'opération de
séchages se fait grâce à un four sécheur, son fonctionnement est
identique à celui d'un échangeur thermique.
Chaque four peut produire jusqu'à 350 t/h de phosphate sèche, et
chaque qualité est mise dans un stock.
L'usine est constituée de plusieurs services :
o Service électrique, électronique et régulation.
o Service mécanique.
o Service conduite.
o Service chargement.
II-2) Aperçu sur le four sécheur :
Le schéma ci-dessous montre les parties essentielles du four
sécheur de Oued Zem:
| |
|
ads